Missions Vacances

Où allons-nous?

Accueil

La bonne nouvelle

 

Questions de vie

 

Histoires vraies

 

Pour les enfants

 

Liens

 

Contactez-nous

 

merveilleuse, et je voulais un Sauveur comme cela, capable de me délivrer de l’angoisse de la mort. D’un autre côté je ne voulais pas abandonner toutes ces choses telles que la drogue ou la recherche des plaisirs qui me retenaient esclaves, et j’ai rapidement cessé de m’intéresser à Jésus.

Impliqué dans le trafic de drogue autour de 19 ans, j’ai été conduit en prison. C’est là que j’ai recommencé à lire la Bible et à prier. En sortant, Dieu a permis que je croise un chrétien que je n’avais pas vu depuis 8 ans. J’ai accepté de le suivre à l’église.  Et là, fait nouveau, la Bible parlait directement à mon cœur.






J’ai donc pris la décision de Le suivre. Il s’est alors produit quelque chose d’incroyable : j’ai été littéralement transformé. J’ai laissé tomber la drogue dont j’étais esclave, j’ai mis ma vie en règle, j’ai demandé pardon aux personnes auxquelles j’avais fait du mal, et ai réparé ma faute lorsque c’était encore possible.

Aujourd’hui, je marche avec Dieu, il est mon ami. Je sais que mes péchés sont pardonnés parce que Jésus-Christ les a portés à la croix. J’ai l’assurance que, lorsque je rendrai mon dernier souffle et que je me présenterai devant Dieu, il m’acceptera avec Lui dans son Ciel. Tout cela, je l’ai obtenu à cause de Christ, parce que j’ai accepté par la foi que son sacrifice et sa résurrection étaient pour moi personnellement.
Je m'appelle Guillaume, et j’habite à Paris
Mon grand-père est mort quand j’avais 10 ans. J’ai alors pris conscience que la vie avait une fin : j’ai eu très peur. Je crois que c’est à ce moment que j’ai découvert ce vide infini au fond de moi. Je me suis dès lors attaché à le combler par toutes sortes de moyens, surtout les plus mauvais…
Adolescent, j’ai dérivé et ai commencé à fumer des cigarettes et du cannabis. Tout cela s’accompagnait de violences à l’école et à la maison sur mes parents et ma petite sœur. Au fil du temps, je tombais plus bas moralement que ce que j’aurais pu imaginer. J’étais vraiment malheureux : je n’avais pas d’amis véritables, je me sentais très seul, et j’avais très peur de la mort.
C’est au début de mon adolescence que j’ai entendu parler de Jésus-Christ, dans une colonie de vacances. La personne de Jésus m’apparaissait comme
„J’ai découvert ce vide infini au fond de moi“
MV - Missions Vacances - Spring Cottage, Spring Road, Leeds, LS6 1AD, Angleterre   missionsvacances.org
La Bible me donnait le moyen d’être délivré de cette échéance...Jésus Christ.
Elle me révélait mon état de péché, et me montrait que j’avais pour fin l’enfer, comme tous ceux qui n’avaient pas fait la paix avec Dieu. En même temps, la Bible me donnait le moyen d’être délivré de cette échéance : en acceptant que Jésus-Christ était mort pour moi à la croix, et en le suivant tout le reste de ma vie.  J’avais le sentiment que si je ne faisais pas ce pas de l’accepter maintenant, je n’aurais plus jamais l’occasion de le faire.
Lire aussi...
La bonne nouvelle!